17/10/2013

[Event] Appartement4‏

 

"Appartement 4"... Voyons... Il doit bien y en avoir des milliers dans Paris. Par déduction, enlevons déjà ceux qui n'ont pas de PlayStation 4. Ah, ça y est: nous y voilà ! Facile, non ?

Comme son nom l'indique, l'Appartement 4, c'était, avec un minimum de déduction, la soirée de présentation de la fameuse PS4.

Disposée en plus d'une vingtaine d'exemplaires, la machine nouvelle génération de Sony nous a été mise à disposition pour tester quelques-uns des premiers titres à venir. Le cadre, grand mais divisé en plusieurs zones selon les jeux disponibles, décoré dans les thématiques de ces derniers, a agréablement scindé les invités de façon intelligente avec de-ci de-là de délicieux amuse-gueules ainsi qu'un bar bien fourni autant en nourriture qu'en boisson. De quoi se sentir à l'aise rapidement, enfoncés dans les fauteuils capitonnés et manette en main !

En terme de conception, la manette de la PS4 peut se targuer de bénéficier d'une excellente ergonomie. Les joysticks composés d'une géométrie efficace doublée du grip habituel sont plaisants à manipuler, tout comme le reste du pad dont le revêtement à l'arrière surprend en bien: pas de doute, le travail de recherche fourni par les designers de Sony porte ses fruits. Sur le plan pratique, la position du bouton Start désormais rebaptisé Options, ainsi que du bouton Share en symétrie sur la gauche, peuvent perturber mais ont leur sens pour laisser place au pavé tactile central hélas peu exploité sur les jeux présents ce soir-là.

En effet, on aurait apprécié en avoir plus l'utilité que sur la démonstration des capacités techniques de la console, présentée dans une pièce un peu en retrait. Enfin, pour en finir avec la manette, on pourra noter encore l'intelligente présence lumineuse sur la tranche supérieure, indiquant ainsi l'attribution des joueurs dans le jeu: Joueur 1 = bleu, joueur 2 = rouge, joueur 3 = vert et joueur 4 = jaune. Fini l'éternel et agaçant doute de "qui est celui en rouge ?" !

Au tour maintenant de la console elle-même dont on sent clairement que le potentiel dépasse (heureusement) les jeux proposés. Pour en citer quelques-uns: DriveClub, le jeu de voiture situé entre l'arcade et la simulation, semble basé sur la concurrence entre amis et la course au score sur les dérapages, pointes de vitesse, etc. Knack est un jeu d'action/plates-formes qui aurait pu retenir l'attention à l'époque des Jak&Daxter/Ratchet&Clank mais qui ne nous a pas surpris par l'innovation, même s'il est plus difficile qu'il n'en a l'air. Assassin's Creed IV, la licence que l'on ne présente plus, tout comme le très beau Killzone qui pour l'occasion a été présenté par un membre des développeurs, FIFA 14 ou encore Contrast, des jeux variés dont peu nous ont laissé un souvenir impérissable (sauf peut-être Killzone). Nous espérons fortement que d'autres exclusivités viendront étayer le panorama de la PS4 à sa sortie, le 29 novembre, car la console a sûrement bien plus que ça dans le coffre. Nous n'avions pas l'autorisation de photographier directement les écrans mais les photos d'ambiance nous ont été accordées, et nous ne nous sommes pas privés.

 

Nehta (Fun&Zen)

16/11/2012

[Paris Game Week] Edition 2012

Le rendez-vous a été pris le mardi 30 octobre au Hall 1 aux Portes de Versailles à Paris pour la soirée Presse du Paris Games Week 2012. Comme à son habitude, le salon a déployé quelques trop courts mètres carrés pour les exposants, ignorant après les deux éditions précédentes (!) que chaque année est l’occasion de cohues les jours ouverts au public. Soyons francs, pour une soirée Presse il était surprenant de croiser autant de jeunes adolescents et d’enfants parmi les constructeurs.

Encore un peu et on se faisait rouler sur les pieds par des poussettes. Aurait-on confondu le mardi avec le reste des jours du salon ? Que dire sinon de ce salon, avare tout d’abord en disponibilité d’officiels et accessoirement de goodies ? Pas grand-chose, hélas. Si le Paris Games Week célébrait une fête vidéo ludique, il semblerait que les festivités aient été exclusives aux espaces VIP. 

A croire que l’on était finalement invité que pour tester les jeux avec un peu moins de file d’attente que le public. En espérant que cela arrive aux bonnes oreilles : c’était nul, le Micromania Games Show et le Salon du Jeu Vidéo étaient cent fois meilleurs. Nous sommes déçus et nous prions avec les nonnes de Hitman pour que la Direction … dirige ça avec plus de panache.

 

Nehta (Fun&Zen)

21:13 Publié dans Soirée | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : pgw, paris, game, week, photos, soirée

27/10/2012

[Soirée] Wonderbook : book of Spells

C’est jeudi dernier que nous avons pris la direction du 16ème arrondissement afin d’assister à la soirée de présentation du dernier jeu PlayStation : Wonderbook – Book of Spells.

Pour l’occasion (mais aussi pour faire original), votre humble serviteur s’est senti l’âme d’un ménestrel, le temps de la soirée :

 

Regardes pas les affiches Fais pas gaffe aux signaux Mets bien tes mains sur tes oreilles Quand t’entends klaxonner les narvalos / sauvagement De toutes manières nous sommes coincés là devant le Palais de la Porte Maillot J’ai bien compris qu’un sort ça s’apprend et ça ne se jette pas. De quoi t’as peur ? Alors dis leur que le Manoir du bout de l’allée est hanté Que parfois quand un Mage te parle Tu sens la dame frénésie t’habiter Depuis que cartonne l’idée de génie de la Magie La grande idée / selon laquelle / la réalité / c’est dépassé Dis-leur que tu te sens seul Et que tu sais plus quoi faire pour trouver un peu d’émerveillement Mise à arpenter les ruelles sombres en secouant ta baguette C’est un peu à cause de tout ça si tous les soirs / c’est la même histoire Sortilèges/ incantations à l’ancienne Sur lesquels tu t’entraînes rageusement Même si ça fait longtemps que ça t’amuse plus vraiment Mais il faut pas que tu désespères Perds pas espoir Promis-juré qu’on la vivra cette belle histoire Ce sera plus des songes Quelque chose de grand Qui sauve la vie / qui trompe la mort / qui déglingue enfin le blizzard Imagine-toi : t’es là / en train de te reprendre un calice au bar Quand tout à coup tu croises un regard / qui te perfore de part en part Imagine-toi : t’es là / ça te tombe dessus / sans crier gare Un truc dément / qui redonne la foi Un truc comme ça : « Bonsoir / quelle chance de se croiser ici Bonsoir / bonsoir / je voudrais partager ta magie » Tu connaîtras les nuits invoqués comme un miracle / je te le promets

La soirée se termina et nous retournâmes dans nos humbles demeures en se prenant de temps en temps à rêver aux pouvoirs conférés par ce jeu.

 

IDoHardBoreal (Fun&Zen)

url Fun&Zen: www.funzen.net

22:55 Publié dans Soirée | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : soirée, book, spells, wonderbook, ps, psp, ps3, ps2, vita