10/09/2014

[PS4] The Last Of Us Remastered

Salut à tous !

Aujourd'hui c'est FMR qui a testé pour vous #TLoURemasterd.

Merci à lui pour ce test, que je vous laisse lire.

Ayant plus de 200 jeux à finir, je n’ai pas joué à Last of Us sur PS3, ni même suivi l’actualité concernant ce jeu sur PS3 jusqu’à ce qu’il soit annoncé sur PS4.

A la lecture de la Presse, le jeu paraissait fantastique, aussi, j’ai lancé le jeu avec un a priori positif et une attente énorme concernant la qualité de ce jeu. D’emblée, le jeu surprend agréablement par sa qualité graphique, un rendu quasi-photoréaliste, mais, je dois avouer avoir été quelque peu déçu par mes 2 premières heures de jeu. Le niveau graphique varie en fonction des décors, des textures, des lieux, de l’éclairage et finalement, si on s’attarde sur des détails ou des zones précises, on se rend compte qu’il y a un déséquilibre en termes de qualité et de finesse. Les espaces sombres sont granuleux et pas de chance, on passe une bonne partie du début du jeu dans la pénombre. Dans le level design, on voit par exemple le positionnement de la végétation sous forme de « dalles » dans le début du jeu, les premiers bâtiments se ressemblent beaucoup en terme de level design et on a comme une impression de déjà-vu, mais en avançant, un les niveaux prennent un aspect beaucoup plus naturel.

Aussi, étant sur PS4, je m’attendais à un rendu visuel plus bluffant, avec des effets de poussière, de volutes, des effets de flare et autres au niveau de la lumière. Non, on a une image simple, pure, haute-définition sans aucune fioriture, tout à l’opposé d’un Killzone. Bon, le jeu étant assez linéaire, j’essaie de visiter tout l’espace mis à disposition et là surprise ! Ici, les branches d’un arbuste me passent au travers, mais plus loin, en délimitation de zone de jeu, un autre est un véritable mur infranchissable. Il y a aussi des espaces vides qui semblent accessibles mais dans lesquels on ne peut pas rentrer. Etrange, mais un classique des jeux du passé.

J’essaie de mettre ces aspects de côté et je me lance dans l’histoire. Il me faut quelques heures pour vraiment accrocher, la scène d’ouverture ayant soulevé des questions sans réponse, puis je me prends à l’histoire et la relation entre Joel et la fille commence à se tisser. Le scénario est agréable, on progresse assez doucement dans l’histoire et surtout dans la construction des liens entre nos protagonistes. Les phases de progression, d’exploration, d’action s’enchaînent naturellement et permettent d’avoir un jeu équilibré avec des phases variées en permettant de se reposer après des phases d’action parfois soutenues. Les périodes de repos favorisent alors les dialogues et la compréhension de l’histoire.

Les lieux traversées sont réalistes, variés et très cohérents. On sent bien que le périple qui nous attend sera long et risqué. L’histoire principale est vraiment longue et heureusement de plus en plus intéressante. Je me laisse alors porter par le rythme du jeu et j’essaie de ne pas voir les incohérences qui ponctuent encore le jeu tout du long, non plus graphiquement, mais plus en termes de level design et de gameplay. Pourquoi des ennemis qui portent des armes et tués par surprise ne lâchent ni arme ni munition alors que d’autres qui n’ont plus rien d’humain et ne portant aucun arme en lâchent ?

Pourquoi dans une phase du jeu, je peux monter sur le radeau et une heure plus tard dans une situation similaire, je ne peux plus monter sur un radeau équivalent ? On voit bien que ce jeu est un travail

d’équipe et que le collage de tous les morceaux peut parfois manquer de cohérence, notamment au niveau du gameplay.

Ce jeu est agréable et très prenant au niveau de l’histoire, il a une durée de vie énorme, sans parler du mode multijoueur, mais on sent bien le portage venant de la PS3 qui n’utilise nullement les capacités de la PS4 pour avoir un gameplay à la hauteur de la nouvelle génération de la console.

Je recommande ce jeu pour ceux qui ne l’ont pas fait sur PS3 car le scénario est excellent et il offre une bonne durée de vie. Pour savoir ce que vaut un jeu de Naughty Dogs sur PS4, attendez.

22:45 Publié dans Tests PS4 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : test, tlou, last, us, remastered, ps4, ps3

03/07/2013

[PS3] The Last Of Us

Fini la chasse au trésor !

Plongez dans l'univers du dernier petit bijoux des studios Naughty Dog :The Last Of Us !

Vous suivez Joël, un père de famille, qui doit faire face à une infections qui touche la population. Celui-ci va faire la rencontre de Ellie, une jeune adolescente, qui va suivre Joël dans cette aventure. Je ne vais pas en dire plus pour ne pas spoiler l'histoire, mais sachez la relation entre ces deux personnages constitue la trame essentielle du jeu, au delà de l'infection.

Très agréable à jouer, TLOU alterne tir à la 3ème personne et exploration à la sauce survival horror. Une particularité du jeu vous permet de ramasser des objets et de créer vous même vos propres armes. Pratique pour se défendre face aux personnes plus ou moins infecté par le virus.

Graphiquement nous avons encore fait un pas en avant. Simplement magnifique ! Outre le niveau de détails, la modélisation de personnage est remarquable de réalisme.

J'en connais un qui ne dira pas le contraire puisque il s'est fait quelques frayeurs tout seul dans le noir :D

Heureusement pour lui le mode en ligne n'est pas du tout effrayant, mais tout autant magnifique et vraiment intéressant. Deux modes de jeu : deathmatch classique et deathmatch avec mort subite. La furtivité sera de mise puisque les munitions sont limités, ce qui donne un intérêt décuplé à ce mode multi.

Indispensable à tout possesseur d'une PS3, ce petit bijoux artistique, graphique et technique vous assurera u e prise en main vraiment plaisante. Le charisme des personnages ne vous laissera pas indifférent.

À posséder d'urgence !

21:07 Publié dans Tests PS3 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ps, ps2, ps3, ps4, vita, test, tlou, playstation, naugty, dog